Le Medef National a lancé, en collaboration avec les représentants des institutions financières (BEI-FEI, FBF, FFA, AFG et AFIC), Medef Accélérateur d’Investissement afin de rapprocher les PME des financements adaptés à leurs besoins de croissance.

Cette plateforme vise les petites et moyennes entreprises solvables – chiffre d’affaires de 1M à100 M€ – pour les aider à trouver un financement de longue durée auprès de fonds d’investissement gérés par des organismes financiers. L’objectif du Medef Accélérateur Investissement est d’être à l’origine de 500 M€ de financement pour 500 entreprises par an.

Pour espérer obtenir des fonds, les entreprises doivent s’inscrire en ligne. « L’inscription se fait en quatre minutes avec un numéro de Siren » explique Marie-Noëlle Duval, déléguée générale Medef Accélérateur. Outre ces nouvelles sources de financement, le Medef Accélérateur proposera une offre de formation pour accompagner les dirigeants de PME dans leur levée de fonds.

Cette initiative est une triple innovation

– Mobilisation du réseau du Medef formé de fédérations professionnelles et d’organisations territoriales et régionales qui accompagnera les entreprises dans la recherche de financements ;

– Lancement d’une plateforme digitale qui mettra en relation le besoin de financement exprimé par les entreprises avec les organismes financiers partenaires, susceptibles d’apporter des financements, et avec des solutions d’accompagnement et de formation, notamment avec BPI Université et « Ambition PME Levée de fonds », un programme mis en œuvre par le Medef AURA avec le soutien du Conseil Régional AURA ; – Mobilisation des métiers du financement, notamment les grands investisseurs comme les compagnies d’assurance qui, au côté de la BEI qui pourra octroyer sa garantie, apporteront aux entreprises davantage de ressources stables et de long terme.

Accompagner les chefs d’entreprise dans leur croissance

MedefAcc-Slider1Forte d’un tissu dynamique de PME et de grands groupes présents dans le monde entier, la France manque cruellement d’entreprises de taille intermédiaire (ETI), ces entreprises qui font la richesse et la force de pays comme l’Allemagne. Cette carence de notre modèle économique a de fortes conséquences sur la compétitivité et l’emploi ; elle explique en grande partie le déclin de nos bassins d’emploi.

Pour grandir, nos PME doivent se transformer en s’adaptant à l’environnement numérique, en développant leurs capacités et leur productivité, en innovant dans les technologies et les produits, en exportant dans le monde et en conquérant de nouveaux marchés. Cette transformation ne pourra se faire sans une accélération de l’investissement matériel et immatériel.

>>> En savoir plus